Pour potiner il suffit d'envoyer un message à
avec la mention «potins» pour "sujet/objet"


Dossiers pour
l'imprimante

----------------------------

 

 

------------------------
Volumes recommandés:

 

-----------------------
Comment se rendre chez:

 

-----------------
Affiches
et
brochures:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ARCHIVES POTINS janvier à juin 2010
(plusieurs des liens ne sont plus fonctionnels)

 

 

Pour tout savoir cliquez sur 

 

 


June 14, 2010

Naomi Blanchard
Box 36,
Grand-Pré, NS
B0P 1M0
grandprelookoff@gmail.com

SUBJECT: COMMUNITY-LED INITIATIVE TO ACQUIRE THE PROPERTY AT THE TOP OF MITCHELL HILL ROAD (OLD POST ROAD) AS A GRAND-PRÉ MARSH VIEWPLANE SITE.

I am writing to advise you of the response of Les Amis de Grand-Pré to the above proposal.

After your presentation on May 11, 2010 we discussed the proposal but did not formulate a response; we understood that you did not require any at that point and that you simply wanted to bring us up to date on the project that evening.

At the meeting of Les Amis de Grand-Pré on June 8, it was decided that I should inform you of our decision, in writing.

Les Amis de Grand-Pré are neutral on this project. Let me give you a few reasons why:

1. Land acquisition is not part of our group's mandate.
2. Most of our members do not live or own land in Grand-Pré.
3. We do not own (Parks Canada) or manage (Société Promotion Grand-Pré) the national historic site.
4. Our members have not expressed a desire in being members of the board or fundraising for this project. Most of us are retired and have already done more fundraising than we care to remember! We rarely fundraise ourselves.


We respect the wishes of the community of Grand-Pré. We feel that it is your decision to make.

We are very enthusiastic about the UNESCO bid and look forward to a positive result.

Sincerely,

Susan Surette-Draper
President of Les Amis de Grand-Pré



L'Ordre du jour de la réunion du 8 juin 2010  inclus la description des activités de l'été.


 

Mercredi le 26 mai, si vous rencontrez Kaniq, dites-lui BONNE FÊTE

14 mai 2010


 





 


Colette Cormier à la gauche de Susan

Advertiser, May 4, 2010 page 5

 



Antigone


(photo - Sally Ross): de gauche à droite, (en avant) Susan Surette-Draper (présidente), Laura Thompson, Kaniq Allerton, Brigitte Cooney (chef guide);
(debout), Derek Allerton, Colette Cormier, Yvette LeBlanc, Roger Hétu (webmaistre), Thérèse Thibodeau, Scott Crowell (jardinier du lieu historique national).

 

Les Amis de Grand-Pré plantent un arbre à Grand-Pré

Grand-Pré - Pour marquer leur 20e anniversaire, les Amis de Grand-Pré
ont planté un arbre au lieu historique national de Grand-Pré lors de
leur réunion mensuelle le 13 avril. Sur la recommandation de Parcs
Canada, ils ont choisi de planter une épinette rouge (picea rubens),
l'arbre emblématique de la Nouvelle-Écosse et l'arbre le plus important
de la Forêt acadienne. Depuis quelque temps, les gestionnaires des
ressources du patrimoine naturel de Parcs Canada ont décidé ne plus
planter d'arbres d'ornement à Grand-Pré. Autrement dit, on ne plantera
que les essences indigènes de notre zone de végétation, connue sous le
nom scientifique de Forêt acadienne. Après avoir examiné l'inventaire
des centaines d'arbres à Grand-Pré, les Amis de Grand-Pré ont découvert
qu'il n'y avait pas d'épinettes rouges. Leur choix d'arbre est d'autant
plus significatif que l'aboiteau trouvé à Grand-Pré en 2006 était
soutenu par les troncs de deux épinettes rouges, abattues en 1682.

Les Amis de Grand-Pré est une association qui regroupe des francophones
de la Vallée de l'Annapolis qui s'intéressent à l'histoire, à la culture
et à la généalogie des Acadiens de Grand-Pré et des autres
établissements du 18e siècle.




Le beau temps printanier a fait sortir les vers de terre au grand bonheur des merles d'Amérique, parfois nommés rougegorges.

L'érection des crocus a fait quant à eux sortir les jardiniers et jardinières qui ont passé tout l'hiver emmitouflés dans leur terrier.
On les voyait, oubliant leur arthrite et rhumatisme, gratter, creuser, racler, arracher, nettoyer et planter.

À genou, parfois même à quatre pattes, ils priaient pour faire disparaître les vestiges de l'hiver et rêvaient à l'embellissement de leur domaine.

Les enfants se joignaient à cet effort en colorant les cours de leurs jouets en plastique brillant, éparpillés çà et là.

L'Advertiser rapporte même, à la une, qu'une sexagénaire de Kingsport s'amusait dans la boue sur la plage renommée de cet endroit. « Dans la bouette à la hauteur des bottes » témoigne-t-on.
Pour se récréer, Terese MacDonald, utilisait non pas le traditionnel seau de plage et ses outils de creusage mais en toute originalité, une sécheuse à linge avec cordes et chaînes.

Informés du spectacle, les ingénieurs de VWRM en furent bouches bées. « Go figure! » pensaient-ils.

Bravo Thérèse.

Roger, le 7 avril 2010


 


Nécrologie du père de Darlene Muise, travaillant à la boutique de Grand-Pré


It’s festival time!
CALLING ALL CAJUNS!
A Publication of The Acadian Memorial Foundation March 2010

With the first breath of spring in St. Martinville arrives the Acadian
Memorial Festival. On March 19 and 20, 2010 the 6th annual festival
once again promises a good time in the historic district. As sponsors
of the festival, it?s a great time for Foundation members and our
families to get together.

Festival Schedule
10:00 am Opening Ceremonies, Past & Present Honorees
10:30 am Renaissance Cadienne Cajun Dance Troupe
10:45 am Lecture on Guidry Family Ancestry
11:00 am Storytelling for kids by Cheri Armentor
11:30 am Costumed Performance by Théâtre Acadien
11:30 am Putt-Putt Boat Parade
12:00 am Presentation by artist Georgette Bourgeois
12:30 am Costumed Performance by Théâtre Acadien
1:00 pm Boat Reenactment of the Arrival of the Acadians,
welcome to Breaux & Guidry families & Evangeline Queen
2:00 pm Presentation on Atchafalaya Heritage Area
2:30 pm Storytelling for kids: Fiddles & Spoons story
2:30 pm Egg Pâques (Egg breaking contest)
3:00 pm Lecture on Breaux Family Ancestry
3:00 pm Film: Evangeline (1929, bw, 90 min)


 

Saviez-vous que l'on retrouve Blanca dans La Base de Données sur l'Art Canadien du site web Centre de l'art contemporain canadien hébergée à la faculté des beaux-arts de l'Université York?

Mais si! Mais si!
Allez voir à

http://www.ccca.ca/artists/work_detail.html?languagePref=fr&mkey=529&link_id=388

et glissez le curseur vers le bas vis-à-vis 2004 Réveil [mural installation],
cliquez sur le lien offert,
cliquez sur l'image pour l'agrandir

Et voilà notre Blanca

Roger, 6 mars 2010


 

FOR IMMEDIATE RELEASE:  FEBRUARY 10, 2010 - MARCH 20, 2010
CONTACT: BRENDA COMEAUX TRAHAN, ACADIAN MEMORIAL CURATOR, 337.394.2258
 
The theme of the 2010 Acadian Memorial Festival is Acadians: Bayou
Teche to Atchafalaya. The festival, a museum style celebration of the
Acadian Settlers in Louisiana, will be held on Saturday, March 20, 2010
from 10 a.m. to 4 p.m. in St. Martinville. Festival Kickoff is Friday,
March 19, 2010 from 5:30 p.m. to 8:00 p.m. All events are free and open
to the public. 
The Acadian Memorial Foundation Board and the City of St. Martinville
want to share the highlights to entice your presence.  The history and
stories step right out of the museum and Memorial to showcase the
Acadian Cajun culture and traditions loaded with visuals and fun for
all ages. 

Festival kickoff will be a Downtown Promenade around historic Church
Square. Join us for an Art Walk through downtown businesses, Crawfish
Boil, tour of St. Martin de Tours Catholic Church and introduction of
the 2010 Festival’s honored families, Breaux and Guidry.  Advance
tickets for the crawfish are on sale by the L’Ordre du Bon Temps.
 Brief family meetings can be arranged, please contact us for
accommodations.
 
Festival day is old fashioned Cajun fun set in Evangeline Oak Park.
Acadian costumes are encouraged. Join us for family reunions, music,
cuisine, history, lectures, theatre, film, demonstrations, storytelling
and kids’ activities, wooden boat parade/exhibit, antique cars, and
much more. Voices of the Atchafalaya, a traveling exhibit of
photography and sound, will be on display. Special guests will include
author Gerard-Marc Braud and Maryannick Braud of Nantes, France and
artist Georgette Bourgeois of Nova Scotia, Canada. 
 
Cracklins, boudin, jambalaya, fried fish, cush cush, Cajun sweets, etc.
will be cooked on site. Beverages of all types will be available.
Anyone interested in selling their Cajun products may rent a booth. 
 
The Reenactment of the Arrival of the Acadians on Bayou Teche takes
place at 1 p.m. on festival day. Bring your children, grandchildren and
elderly family members for this opportunity to reconnect with all Cajun
families! We are looking for two to four members from the Breaux and
Guidry families to ride in pirogues or barges.  Acadian Dress circa
1764 is required. Please contact us to make arrangements.
 
All Cajun family associations should join in a huge welcome of the
Acadians arrival in St. Martinville.


 

Bonjour Roger,

Je peux commencer en t'expliquant pourquoi j'avais choisi le 2 février pour
la première rencontre du groupe « les Amis de Grand-Pré ». Cette date est une date symbolique dans les pratiques acadiennes et représente une tradition ancienne et colorée.

Le 2 février est un jour de fête religieuse et séculaire qu'on nomme La Chandeleur. Cette fête est célébrée par les Acadiens et les Acadiennes depuis des siècles.
C¹est la journée au cours de laquelle on bénit les chandelles lors une cérémonie
religieuse dans les églises catholiques romaines. La lumière de ces
chandelles m'a inspirée. Ce symbole de lumière et de chandelles était au
centre de la suggestion de créer le groupe « Les Amis de Grand-Pré ».

Cette lumière est composée de personnes (les amis de Grand-Pré) qui
partagent ensemble leur amour et leurs connaissances du peuple acadien. Avant tout, l'existence du groupe permettait aux personnes de langue française de la région entre Windsor et Greenwood de se rencontrer et d'avoir du plaisir ensemble. Puis, l'existence du groupe donnait lieu à une façon de mettre en valeur la culture et l'histoire acadiennes.

Historiquement, la date du 2 février commémore la présentation de Notre
Seigneur au Temple et la purification de la Vierge Marie. Comme il a été
mentionné plus haut, c'est le jour dans lequel les chandelles sont bénies dans les
églises.

C'est aussi une journée de dégustation de crêpes. Au Canada, c'est la journée où la marmotte est utilisée comme pronostics du temps (en anglais, Ground-Hog Day). En France, l'ours faisait le même travail que notre marmotte.

De plus, chez la population acadienne, il y avait une quête pendant cette
fête. D'habitude à la veille de la Chandeleur, un groupe de jeunes hommes
coure la Chandeleur, ce qui veut dire qu'ils allaient de maison en
maison afin de recueillir de la nourriture pour un festin qui aurait lieu lors de la
célébration de la fête. Dans certains villages acadiens, une partie de la nourriture
recueillie était donnée aux plus démunies de la paroisse. Ceci était, peut
être, le premier exemple de banque alimentaire organisée par notre peuple.

J'ai même une activité pour les écoles sur le thème de la Chandeleur si vous
voulez le mettre sur votre site web. Nous pouvons en discuter. D'ailleurs,
une année j'ai même fait cette activité au site de Grand-Pré avec
des familles et les gens ont eu beaucoup de plaisir.

Barbara

février 2010



 

 


En feuilletant l'ouvrage d'Émile Lauvrière, La Tragédie d'un peuple,
tome 2 (1922), j'ai aperçu cette photo de la statue d'Évangéline à
Grand-Pré. On aperçoit au loin la croix commémorative du cimetière
et le kiosque de l'entrée. Cette photo nous donne aussi une idée du
début de l'aménagement des jardins.

Georges



GOULD-THORPE, James Robert — 64, Windsor, Hants Co., ...

GOULD-THORPE, James Robert

— 64, Windsor, Hants Co., passed away Tuesday, January 12, 2010, in Hants Community Hospital, Windsor. Jim was born in Digby to John Arthur and Margery Marie (Lowe), grew up in Montreal, but often spent summers with family in the Digby area. He returned to Nova Scotia to complete his education. He settled in Hants County to raise his children and never wanted to leave. Jim graduated as a Mechanical Engineer from Nova Scotia Technical College in 1968 and was proud of his career as a Professional Engineer. He described Mechanical Engineering as working with anything that moved. Family and friends were often treated to detailed explanations and demonstrations of how things worked. Restoring old houses was his passion and working on a three-story Victorian gave him a chance to climb as high as possible. He really enjoyed all the people who stopped to talk to him while he was working on the house and his rate of progress sometimes showed just how much. Jim believed strongly in the importance of his family, neighbours and his community. His wife, children and grandchildren were his best friends. He loved his sons-in-law, despite all demonstrations to the contrary. He went to considerable effort to "Buy Local" wherever possible. Although he seldom joined any community group, he was a willing volunteer when it came time for the Rotary Auction, co-authoring musical dinner theatre plays, and even mixing cement for the town sewer system. We will remember him for his friendliness, his quirky sense of humour and his willingness to lend a hand. He is survived by his parents; wife, Patricia (Fitzgerald); children, Joanna (Dave Tremblay), Brenda (Donnie Pritchard) and John Alan (Jeannie Ma); grandchildren, Elizabeth and Patrick Tremblay. Arrangements have been entrusted to Lohnes - DeMont Funeral Service Ltd., 419 Albert St., Windsor (902-798-8317). There will be no visitation or funeral service, by family request. Donations in Jim's memory may be made to the Palliative Care Unit at Hants Community Hospital, 89 Payzant Dr., Windsor, NS B0N 2T0. Private messages of condolence may be sent to the family by visiting the "Guest Book" at:

www.familycare.ca

GOULD-THORPE

http://www.familycare.ca/obituaries/50485

note: Son épouse, Pat Gould-Thorpe est l'une des membres du comité pour la préservation du cimetière Ste-Famille de Pisiguit


 

 
 

 


En haut

Selon le dictionnaire Le Petit Larousse:

Son de cloche : opinion d'une ou de plusieurs personnes.

Potin n.m. (Surtout pluriel) : Petit commérage; cancan.